Une fois qu’on adhère à Led By Her, on n’a plus peur

Les témoignages du Melting Post

Le mardi 21 mai dernier, une soirée « afterwork » était organisée pour permettre aux participant‧e‧s du Hackathon de se retrouver, pour présenter les différentes opportunités de s’engager au sein de Led By Her, et prolonger ainsi la célébration des cinq ans de l’association. Retour sur cette soirée tout en effHERvescence.

Le Hackathon, un espace de rencontre et de partage
Durant cette soirée « Melting Post », mentors, participant du Hackathon, porteuses de projet de cette promotion ou de celles antérieures, ainsi que Chiara Condi, la fondatrice, se sont succédé‧e‧s pour partager leur expérience au sein de Led By Her. Le premier témoignage a été celui de Mona, porteuse de projet, et Amaury, coach agile chez Renault Digital qui a intégré l’équipe de Mona durant le Hackathon. Pour Mona, le Hackathon a été une véritable aventure qui lui a permis de prendre du recul sur son projet. Avec Amaury, elle a notamment découvert l’agilité, à travers des exercices comme « Remember the future » où elle a été amenée à se demander ce qu’elle souhaitait faire dans un an, et comment y arriver. « Cela m’a redonné confiance en moi » confie-t-elle. Amaury, quant à lui, insiste sur la dimension humaine et d’entraide du Hackathon Led By Her, et explique qu’il a aussi beaucoup reçu durant cet événement : « Finalement, Mona m’a aussi aidé car, en deux jours, elle m’a transmis sa passion, sa motivation, et maintenant c’est moi qui ai envie de changer le monde ! ».

La relation mentor-mentorée‧s : « entre nous, on parle vrai »
Fanta est mentor au sein de Led By Her depuis deux ans, et cette année elle a accompagné pas une, mais deux porteuses de projet. En effet, Luana et Sabine ont toutes les deux intégrées le programme de Led By Her en septembre dernier, et au bout de quelques mois, elles ont décidé de travailler ensemble jusqu’au Hackathon. Depuis, suite au succès du Hackathon, elles veulent se lancer toutes les deux pour concrétiser leur projet. Quand Fanta parle de ce binôme, elle ne cache pas son enthousiasme. « Je suis ravie ! Entre nous, on parle vrai, il y a une forme de sincérité qui rend lucide leur projet en développement » dit-elle. Lors de leur première rencontre, Luana et Fanta n’avaient pas parler du projet mais des valeurs. Depuis, cette relation fondée sur la sincérité a porté ses fruits. D’ailleurs, Fanta a été si séduite par l’attitude des deux porteuses de projet lors du Hackathon, qu’elle leur a promis de les accompagner jusqu’à l’obtention de leur premier‧ière client‧e.

La générosité au cœur
C’est une autre parricipante qui prend ensuite la parole pour témoigner de son expérience au sein de Led By Her. Elle raconte les débuts et comment les rendez-vous du mardi, pour suivre les cours dispensés par le programme, sont devenus des moments à elle et pour elle. Malgré les passages difficiles, les hésitations, elle est convaincue d’avoir fait le bon choix : « Je ne veux plus te lâcher » dit-elle à Chiara en riant. Très touchée, Chiara s’exprime à son tour pour rappeler que le premier mot qui vient à l’esprit lorsque l’on parle de Led By Her, c’est la générosité. Mais c’est aussi l’idée de famille : « On rentre chez Led By Her mais on n’en sort pas » plaisante Chiara. Et Valentine, une ancienne porteuse de projet, complète : « Led By Her est une grande famille. Une fois qu’on adhère à Led By Her, on n’a plus peur ». Federica, représentant l’entreprise Monte Paschi qui nous a accueilli ce soir-là, a aussi partagé sa joie d’être ici : « il y a une magie qui circule ». Et c’est cette multiplicité de témoignages, d’individualités qui fait aussi la force de Led By Her.

Par Ana-Clara Valla

Leave a reply

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons