Entreprendre pour créer la vie que l’on souhaite

De gauche à droite : Anne-Laure, Hawa participante et Jury, et Naziha porteuse de projet

Durant la première journée du Hackathon, six expert‧e‧s sont venu‧e‧s accompagner les porteuses de projet et répondre à leurs questions. Nous avons rencontré Anne-Laure Juliot, experte finance, qui a fondé son entreprise Bloomroad pour aider les dirigeant‧e‧s à optimiser leur business et être plus rentables, et Mélanie Blandin, experte commercial/ventes, qui propose avec son entreprise B.Between un accompagnement pour les Startup et les PME dans leur développement commercial.

Donner de son temps pour des causes qui nous tiennent à cœur
En créant sa propre entreprise, Mélanie voulait aménager son agenda pour pouvoir consacrer du temps aux causes qui lui sont importantes. Elle est ainsi mentor pour I-Engage, un incubateur accompagnant des projets dans le secteur de l’Économie Sociale et Solidaire à l’Université de Nanterre. Et lorsqu’Anne-Laure, avec qui elle travaille régulièrement, lui a parlé du Hackathon Led By Her, elle a été ravie de pouvoir proposer son expertise dans l’accompagnement des entrepreneurs et entrepreneuses dans leur développement commercial. Anne-Laure, pour sa part, a été mentor au sein de Led By Her, participante du dernier Hackathon, et s’occupe cette année de la communauté des mentors. Elle est engagée au sein de l’association depuis plusieurs années car elle est convaincue que l’entrepreneuriat peut permettre de « créer la vie que l’on souhaite » et ce, d’autant plus lorsque l’on a connu des épreuves difficiles.

Une aventure de développement personnel 
Anne-Laure s’est donc pleinement retrouvée dans les valeurs de Led By Her. Dans son expérience, le monde de l’entrepreneuriat est bien différent de celui du salariat. « Il faut être très autonome, structuré‧e, et ce n’est pas forcément le choix de la facilité, car cela vient avec beaucoup de contraintes. Mais personnellement, c’est un choix que je ne regrette pas. » Contrairement au monde du salariat qui lui semble contraint – « on est enfermé‧e‧s dans un rôle » – l’entrepreneuriat symbolise plus de liberté : choisir à quel point on veut s’investir dans son entreprise, fixer ses limites et retrouver, un peu, la maîtrise de son temps. Pour Mélanie, la création de son entreprise a été dans la continuité de son parcours professionnel puisque « pour être directrice commerciale il faut déjà être entrepreneuse dans l’âme ». L’entrepreneuriat n’a donc pas été un changement radical en termes de fonction, et selon elle chacun‧e peut vivre des expériences fortes et enrichissantes aussi bien dans le salariat que dans le cadre entrepreneurial.

L’importance de l’entraide au sein du milieu entrepreneurial


Aux yeux de Mélanie et d’Anne-Laure, l’entrepreneuriat permet d’accéder à une grande liberté, cela permet de tester ses limites mais aussi de prouver ce que l’on est capables de faire. Cependant, ce parcours vient aussi avec une difficulté majeure : la solitude. Pour y faire face, Mélanie souligne l’importance de l’accompagnement, de l’échange et de l’entraide. C’est ce que Led By Her propose aux porteuses de projet, mais c’est également le rôle d’autres associations, d’incubateurs, ou de pépinières. « Il faut en profiter au maximum » encourage-t-elle, car un regard extérieur est toujours intéressant lorsque l’on est en train de lancer son projet. Ces deux entrepreneuses ont donc beaucoup à apporter aux porteuses de projet, et sont ravies de rencontrer ces femmes inspirantes et d’échanger avec. Et c’est pour contribuer à cette solidarité entre entrepreneuses que Mélanie et Anne-Laure ont accepté leur rôle d’experte pour le Hackathon Led By Her.

Par Ana-Clara Valla

Leave a reply

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons