Cinq bougies pour Led by HER !

Cinq bougies pour Led by HER !

Led by HER fête cette année son 5ème anniversaire et fait évoluer son programme de formation pour les femmes entrepreneures.
Led by HER cherche à encourager l’entrepreneuriat féminin en offrant aux femmes en difficulté un accès à l’éducation et aux outils nécessaires à la réussite de leurs projets. Nos cours et ateliers ainsi que nos séances de suivi individualisé (mentorat) ont été conçus pour aider ces femmes à convertir leurs passions, leurs talents et leur expérience en véritables compétences professionnelles.

Notre programme à Paris est en place depuis septembre 2014 et vise le développement du leadership et de l’entrepreneuriat féminin grâce à des partenariats de haut niveau (IESEG, The Playground) et des intervenants ponctuels de très grande qualité. Pour la nouvelle année académique, nous avons fait évoluer le programme afin de l’adapter aux besoins des participantes, de leur apporter le meilleur soutien et les meilleurs outils nécessaire à faire aboutir leurs projets.

Félicité Boivent, Vice-Présidente de Led by HER et responsable pédagogique du programme, nous en parle. “Ce programme a été conçu en étroite collaboration avec l’IESEG et de nombreux intervenants externes. Nous avons décidé de le faire démarrer par un atelier de deux jours animé par Lourdes et Marco, co-fondateurs de The Playground – provocateur de changement, inspirateur d’évolution – autour du  leadership et de l’évolution personnelle. C’est important pour tout entrepreneur, avant même de parler de business model, de savoir ce qui les anime de l’intérieur, ce qu’ils attendent de leur projet”.

La promo 2018-19 a ensuite été accueillie dans les locaux de l’IESEG, à La défense, notre partenaire académique, autour d’un déjeuner convivial. C’était l’occasion de faire connaissance avec l’équipe Led by HER et ainsi qu’avec certains professeurs de l’école, et de leur présenter les différentes activités du programme.

L’année 2018-2019 pour les participantes se déroulera en 3 temps:

  1. septembre/février : une série d’ateliers collectifs qui auront lieu  à l’IESEG autour des thèmes entrepreneuriaux et de développement personnel. Des intervenants de l’IESEG et externes vont amener les porteuses de projet à définir leur projet entrepreneurial et à se positionner en tant que “changemaker”.

  2. mars/avril – Hackathon : ces 2 mois sont réservés à la préparation du Hackathon qui est prévu courant avril. Le Hackathon – moment très fédérateur et fort en émotions – est une étape fondamentale de la formation Led by HER : d’une parte, il permet  aux participantes de bénéficier de l’aide et des conseils de centaines de bénévoles; d’autres parte, c’est le moment ou toutes.s celles/ceux qu’ont envie d’aider l’entrepreneuriat féminin de se mettre à contribution, en apportant leur connaissances et compétences aux entrepreneuses. Afin de pérenniser l’effet Hackathon, la direction pédagogique a prévu pour la première fois, un post-hackathon, des ateliers d’intelligence collective pour vivre au mieux le « blues du Hackathon ».

  3. mai/juin: ateliers individuels de concrétisation des projets : avec l’accompagnement des mentors et des coachs externes, les participantes pourront être aidées individuellement pour finaliser leur projet et lancer le prototypage.

Pour plus d’informations sur notre programme d’accompagnement, contactez-nous par email à contact@ledbyher.org

A propos de Félicité Boivent
Passée par une école de commerce à Rouen et après avoir travaillée en finance et web dans des grands groupes (Deloitte, Pixamnia, Bouygues Telecom), elle a suivi la formation ADEMA en management associatif pour poursuivre sa carrière professionnelle dans le milieu associatif. Soucieuse de justice et d’équité sociale, la question des femmes la touche particulièrement. Lors d’un Women Forum, elle a rencontré Chiara et son enthousiasme et engagement l’ont convaincue de la suivre. Elle s’occupe depuis mars 2017 de la coordination du Programme Led by her et des partenariats liés au Programme. Chaque jour, Félicité est témoin « de la force et de la volonté des femmes Led by Her, force qui réside en chacun de nous ».
Lisez plus d’articles et les témoignages sur le Hackathon Led by HER 2018 :

Chacune/chacun a en soi les solutions pour changer sa vie. Il suffit d’oser !

Chacune/chacun a en soi les solutions pour changer sa vie. Il suffit d’oser !

Interview avec Florence Gachet et Christophe Poisson, entrepreneurs, créatifs, humanistes et directeurs de l’agence Talon Aiguille, en couple dans la vie et dans le travail.

Florence a créé l’agence de communication Talon Aiguille en 2011. Quelques années plus tard, Christophe l’a rejoint comme directeur associé. Persuadés que c’est en étant fidèles à leurs valeurs qu’ils trouvent leur épanouissement et parviennent ainsi à concilier leurs carrières et leurs vies personnelles, ils ont tout naturellement décidé de collaborer avec Led by HER pour traduire en images notre mission et donner plus d’impact à notre communication.

Comment avez-vous connu Led by HER ?

Au départ, nous avons pris connaissance de l’existence de l’association par un article dans le Figaro Madame. Nous en avons parlé à une de nos amies qui a décidé par la suite de candidater et a eu ainsi la chance de pouvoir suivre le programme durant un an. Led By HER permet aux femmes de transformer l’entrepreneuriat en une aventure personnelle et même de changer leur vie. Voilà pourquoi nous avons décidé de collaborer avec l’association, car d’une part, nous avons vu les effets concrets du programme sur notre amie – et nous sommes très heureux pour elle ! – et d’autre part, nous portons chaque jour auprès de nos clients et prospects les valeurs humaines et professionnelles de l’entrepreneuriat. C’est à travers nos valeurs que nous nous épanouissons et que nous parvenons à concilier nos carrières, nos vies personnelles, nos activités annexes et notre éthique.

Qu’est-ce qui vous a convaincu de collaborer avec nous ?

Pas besoin d’être convaincu ! Led By HER permet aux femmes de retrouver le lien social, de sortir de situations personnelles éprouvantes et cela à travers la réalisation de soi et l’entrepreneuriat. Nous sommes convaincus que chacune/chacun a en soi les solutions. A travers le programme d’excellence que vous dispensez, les femmes ont la possibilité de reprendre leur vie en mains et retrouver ainsi confiance en l’avenir. C’est donc sincèrement un honneur et une grande joie d’être un de vos partenaires. 

Vous êtes entrepreneurs, et vous êtes aussi un couple. De quelle manière l’esprit entrepreneurial influence-t-il votre relation au travail et votre relation personnelle ?

Même si au départ de notre aventure mutuelle nous avions à cœur de séparer les choses, force est de constater que ce n’est pas vraiment le cas. En fait, nous sommes très complémentaires : nos caractères et sensibilités peuvent être différents mais nous nous retrouvons autour du goût du travail bien fait, de l’envie de toujours aller plus loin et de faire des rencontres de tout ordre pour défricher de nouveaux domaines. Et nos points de vue différents enrichissent les projets sur lesquels nous travaillons.

Parlez-nous de votre métier, votre expertise : comment vos compétences et vos connaissances peuvent aider un entrepreneur à développer son projet ?

Notre métier consiste, à partir d’une marque, à créer des émotions qui sauront faire réagir les publics. Et cela nous le faisons à travers des publicités, des vidéos, des événements, des publications. Dans la presse, dans la rue, sur instagram, sur youtube, dans les points de vente…bref dans la vie des gens !Nous créons des écosystèmes de communication pour permettre aux marques de toucher efficacement leurs publics. 

Souvent, les entrepreneurs sont dans le « faire » (mettre au point leurs produits, leurs services, chercher des fonds …). Mais beaucoup négligent le « faire savoir ». Et pas uniquement par manque de moyens. Nous ne proposons pas de recette miracle. Mais nous savons construire et diffuser des story tellings intéressants et efficaces. Nous avons aussi à cœur de construire des solutions cohérentes avec les business plans des entrepreneurs. Car dans notre métier aussi, il faut savoir savoir être pragmatique sur les résultats finaux.

Le dernier mot : pourquoi pensez-vous que notre mission est importante, aujourd’hui, aussi en relation avec votre vécu personnel ?

Oser créer, oser partager, oser demander, oser entreprendre, oser essayer, oser se tromper, oser recommencer… Nous sommes convaincus que chacune/chacun a en soi les solutions, et Led By HER permet aux femmes de transformer l’entrepreneuriat en une aventure personnelle à même de changer leur vie. Croire aux talents de chacun, voici ce qu’on partage avec Led by HER. 

TALON AIGUILLE, une agence de communication d’un nouveau style.

Dynamique audacieuse, flexible, TALON AIGUILLE bouscule les prérequis pour permettre à ses clients de s’épanouir harmonieusement et de mettre la communication au service des objectifs de l’entreprise. Stratégie, publicité, contenus de marque, social media, digital, store design, CRM, …l’agence décloisonne les savoir-faire pour répondre à l’ensemble des projets de communication. Avec élégance, exigence et créativité ! Retrouvez-nous sur www.talonaiguille-conseil.fr

Propos recueillis par Luisa Maschio, Happy Communication Pilote et spoke-person @Led by HER

Si vous cherchez un héros, regardez dans un miroir.

Si vous cherchez un héros, regardez dans un miroir.

ENSEMBLE créé « la bougie Chiara » à la Figue, pour soutenir Led By HER

Plus qu’une marque, ENSEMBLE est un projet collaboratif qui a pour ambition de contribuer à rendre le monde meilleur. Créateur de bougies d’exception fabriquées en France, chaque trimestre, ENSEMBLE soutien une association en leur reversant une partie des bénéfices. La première association partenaire choisi est Led By HER.

Ensemble, un projet social : nous ne sommes pas Robin des Bois !

“J’aimerais bien aider mon prochain, faire un don ou m’inscrire dans une association”. Qui n’a jamais prononcé cette phrase sans pour autant aller au bout de la démarche ? Pas mal de gens, nous les premiers, sans savoir par où commencer ni comment s’y prendre. “Néanmoins, chez Ensemble nous sommes convaincus que chacun est doué d’empathie et de bienveillance. Ensemble n’a pas pour but de révolutionner le monde, changer le système dans lequel nous vivons. Nous ne sommes qu’un facilitateur pour que vous exprimiez votre empathie.” explique Maia Bertola, fondatrice d’ensemble.

“À travers nos reportages sur l’action des associations nous allons montrer via un prisme consciencieux et optimiste l’action des associations partenaires et leur résultat. Ensemble est pour tout le monde. Nous nous adressons à tout le monde et défendons toutes les causes.

“Ceci n’est ni un produit, ni une marque mais un projet. Celui d’embellir le monde.”

Ensemble accorde autant d’importance à ses clients qu’aux bénéficiaires des associations avec lesquelles ils collaborent. C’est pourquoi leurs bougies sont créées en France, dans leurs ateliers à Grasse, avec des matériaux nobles. “Nous sommes fiers de lancer cette collaboration avec Maia Bertola, une femme entrepreneure qui possède une vocation sociale. Led By HER est la première association à avoir été choisi dans le cadre de ce beau projet – c’est une belle marque de reconnaissance de notre travail.- et cela va nous permettre de collecter de précieux fonds pour soutenir l’entrepreneuriat féminin. », explique Chiara Condi, Présidente de Led By HER .

La bougie “Chiara”

La pyramide olfactive qu’Ensemble a créé pour de la bougie Chiara est mélange équilibré de gazon coupé, feuille de figuier (notes de tête) laurier, pomme, figue sèche (notes de coeur) et bois de figuier, cèdre, fruits secs (notes de fond).

La bougie Chiara est disponible dès maintenant, au prix de 33 euros (au lieu de 42 euros) Commandez-là avant octobre à 33E au lieu de 42E! jusqu’à fin octobre. Soutenez-nous ! Achetez une bougie Chiara et partagez la nouvelle avec votre réseau aujourd’hui

A propos d’ENSEMBLE ….

Fondé en 2018, ENSEMBLE est un projet d’un nouveau genre visant à réconcilier esthétisme et projet solidaire. Nous imaginons et créons des bougies parfumées au design singulier tout en puisant dans l’héritage des maîtres ciriers de Grasse. Nos bougies sont éco-responsables grâce à leur verre sérigraphié, porteur de notre manifesto. Chaque trimestre, ENSEMBLE met en lumière une association caritative : à travers une communication soignée et financièrement, en reversant une partie des ventes de ces objets porteurs de sens. www.we-are-ensemble.com

 

Un Pop Up Solidaire spécial Led By Her

Un Pop Up Solidaire spécial Led By Her

Bloquez vos agendas : du 19 au 21 octobre venez à la vente solidaire organisée par les participantes de Led by HER, au bénéfice de l’Association. Combien de fois dans une semaine vous arrive d’être surpris par les gens ? Cela arrive très souvent avec Led by HER ! Hier c’était à Anette Caumont, une des participantes de notre programme, de nous surprendre avec l’organisation d’un “Pop Up Solidaire”.

Anette, qu’est ce qu’un “Pop Up Solidaire”?

Le Pop Up Solidaire c’est une vente et une tombola solidaires que nous avons décidé d’organiser afin de collecter des sommes permettant de soutenir l’association dans le financement de ses actions. Nous allons exposer et vendre les produits issus de nos projets entrepreneuriaux que nous avons lancé pendant la formation Led by HER. Il y aura de la cosmétiques bio, des écharpes en cachemire, des lampes en calebasse, des livres et des bijoux.  

Peux-tu nous expliquer les raisons de cette initiative?

Ceci est un moyen d’exprimer notre reconnaissance à Led By Her pour l’accompagnement au développement de notre projet qui a été rendu possible grâce au programme dont nous avons bénéficié pendant un an. Cela nous incite à passer à l’action pour soutenir la poursuite des actions de l’association. Également pour exprimer dans un acte de soutien concret notre gratitude envers toute l’équipe des bénévoles.

Qui est à l’origine de cette initiative?

Le projet est née dans la suite naturelle des rencontres entre les participantes de notre promo. A cinq, nous avons décidé de lancer l’initiative : moi – Anette Caumont – Smritti Aggarval, Hawa Djire, Valentine Samake et Catherine Dzierwuk. A savoir, l’espace où sera installé le Pop Up Store est la galerie d’art Galery Art de Cidalia Alves, elle aussi a participé au programme de Led by HER. Le choix du lieu est donc d’autant plus symbolique !

A quoi peut-on s’attendre quand on franchira les portes de votre “Pop Up Solidaire” ?

La galerie de Cidalia deviendra l’espace d’exposition de nos produits respectifs :  

  • La spécificité des bijoux d’Anette réside dans un style qui combine les perles et la nacre noire dans un jeu de formes graphiques pour un style contemporain.www.anettecaumont.com
  • Catherine est l’auteure d’un ouvrage original sur une profession méconnue et jamais traitée, assistante de direction.Illustré avec humour, ce livre s’appuie sur les témoignages de plus de 35 assistantes et assistants de direction.
  • Hawa est la créatrice de la marque KRT. Elle offre une gamme de produits cosmétiques 100% bio à base de karité avec des ingrédients 100 % naturels. Pots recyclables, respect écologique et Karité issu du commerce équitable.www.facebook.com/Beaut%C3%A9-karit%C3%A9-1618666141510548
  • Smritti présente la marque Cashmea Switzerland qui développe son savoir faire traditionnel de tissage du cachemire et propose les fibres les plus fines au monde. Entreprise  labellisée pour le respect de l’environnement La douceur et la finesse de leurs écharpes vont vous surprendre ! www.cashmea.eu
  • Valentine réalise des luminaires en calebasse. De ses origines ivoirienne est né le désir de valoriser la calebasse qui fait partie intégrante du patrimoine de l’Afrique de l’ouest. Elle réalise des motifs et sculpte la matière brute pour créer des œuvres originales, uniques et poétiques… www.facebook.com/yellen.art

Informations pratiques :

Galery Art,  18, rue Camille Desmoullins, 75011 PARIS | www.galleryartc.com | www.facebook.com/galleryartC/?hc_ref=ARRWi49LUzd5dvCzDyf7r-O_FteMFh7t7hJ5VyWBneLg9FrZcvGSQ

Du 19 au 21 octobre :

  • 19 octobre  à partir de 15h (ouverture) et Vernissage-pot-tombola à partir de 19h jusqu’à 21h
  • 20 et 21 octobre : pop up store de 11h à 19h

Propos recueilli par Luisa Maschio, Happy Communication Pilote and spoke-person @ Led by HER

 

Le bon réflexe : pensez à protéger vos signes distinctifs !

Le bon réflexe : pensez à protéger vos signes distinctifs !

Enregistrer une marque à l’INPI : le choix essentiel des classes, la recherche d’antériorité pour éviter tout risque d’opposition

La marque a pour fonction essentielle de distinguer des produits et services d’une entreprise de ceux provenant d’une autre. Vous pouvez constituer votre marque en utilisant tout signe, y compris les noms de personnes, les dessins, les lettres, les chiffres, la forme du produit ou de son conditionnement. Concrètement, la marque peut être un mot, un nom, un slogan, un logo, un dessin etc., ou la combinaison de ces différents éléments. Par exemple, il possible de déposer une marque verbale tel que « Chat noir » avec un dessin de chat noir. Il s’agira alors d’une marque semi figurative (verbale + figurative).

Toutefois, pour qu’elle puisse être complètement efficace, elle doit être enregistrée. A ce titre, l’enregistrement national est la voie la plus commune (auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle « INPI » pour la France). Si votre activité ne s’arrête pas aux frontières de la France, il faut alors savoir que la protection reconnue au niveau national peut être prolongée au niveau international auprès de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) par l’enregistrement international ou auprès de l’Union Européenne (l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle) sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne (28 États membres).

Vous pouvez déposer votre marque au nom du fondateur ou au nom de la société. Cela veut dire que vous pouvez déposer votre marque soit au nom de votre société, si vous en avez créée une, soit à votre propre nom.

La première question à se poser est celle relative au budget que vous envisagez de consacrer au dépôt de sa marque, lequel dépend pour l’essentiel de la couverture territoriale recherchée. Aux coûts inhérents aux procédures de dépôts dans différents pays s’ajoutent des coûts de recherches d’antériorités qui ne sont pas négligeables.

À titre d’exemple, les taxes de dépôt d’une marque en France pour une classe de produits ou services s’élèvent à 250 € (dépôt « papier ») ou 210 € (dépôt électronique). Par comparaison, la protection par la marque de l’Union européenne dans 28 États membres s’élève, dans les mêmes conditions, à 1.000 € (dépôt « papier ») ou 850 € (dépôt électronique). Si la voie internationale est choisie, le montant des taxes dépend des pays désignés, selon qu’ils sont membres de l’Arrangement et/ou du Protocole de Madrid. Les taxes exigées lors d’un enregistrement international sont toujours moins élevées que les taxes exigées lors d’un dépôt national.

Les étapes essentielles vers l’enregistrement d’une marque sont les suivantes.

  • Le choix des produits et services protégés par la marque.

Le signe choisi doit en soi être apte à distinguer des produits et services de votre entreprise de ceux ayant une autre origine. La marque est un signe associé à une liste de produits et services. Afin d’établir cette liste, vous devez réfléchir à votre domaine d’activité actuel et quels sont les développements prévisibles ou souhaités de son commerce. Pour vous faciliter la tâche, il suffit de consulter la liste des classes publiée en ligne par l’INPI. Pour chaque classe, des produits et/ou des services sont identifiés. Le jeu consiste donc à identifier les classes qui concernent les produits / services que vous entendez protéger par le dépôt de votre marque. Il est inutile de procéder à des dépôts pour une multitude de produits ou services pour lesquels vous n’avez pas d’intérêt immédiat ou prévisible. D’une part, le coût des dépôts dépend du nombre de classes de produits ou services désignés. D’autre part, sachez que les marques sont soumises à une obligation d’usage, de sorte qu’à l’expiration d’un délai de cinq ans, une marque inexploitée pour certains produits ou services peut être révoquée en partie. Enfin, un dépôt débordant de manière excessive de votre domaine d’activité vous expose au risque inutile d’actions de titulaires de droits antérieurs opérant dans des domaines très distincts !

  • La recherche d’antériorités

Il est fortement recommandé de procéder à une recherche d’antériorités. Cette recherche permet de déterminer, bien qu’avec une marge d’incertitudes, le risque futur que vous ne vous exposiez à une opposition (à savoir une action administrative formée devant l’office des marques considéré) ou à une action en contrefaçon de la part de tiers titulaires de droits antérieurs.

Ces recherches d’antériorités devraient être effectuées dans chacun des territoires où la marque est destinée à être déposée et pour chaque classe de produits et services pour lesquels le dépôt est projeté. Ces recherches sont effectuées dans le registre des marques des pays considérés (https://www.inpi.fr/fr/comprendre-la-propriete-intellectuelle/la-marque/la-recherche-de-disponibilite  et https://www.tmdn.org/network/ ). Ces recherches peuvent être complétées par des recherches au sein du Registre du Commerce et des Sociétés de ces pays, étant entendu que les dénominations sociales et noms commerciaux peuvent sous certaines conditions constituer des droits antérieurs opposables à une marque postérieure.

Vu la complexité d’une recherche d’antériorité, il est fortement conseillé de faire recours à un conseil spécialisé, tel qu’un avocat ou un conseil en propriété industrielle. Certes, cela représente un coût mais il s’agit d’un réel investissement. Cela vous permettra d’éviter tout risque de conflits avec d’autres marques déjà déposées et donc éviter des frais de justice qui peuvent être bien plus élevés.

  • La procédure d’enregistrement

Si vous n’êtes pas certain que vous allez utiliser votre marque en dehors du territoire français, il vaut mieux commencer par un simple dépôt en France. Les avantages d’un premier dépôt national auprès de l’INPI peuvent être résumés comme suit :

  • l’investissement (210 ou 250 € pour trois classes de produits et services, selon que le dépôt a été effectué en ligne ou « sur papier », puis 42 € pour chaque classe de produits ou services supplémentaire) est limité ;  
  • la procédure d’enregistrement est rapide (en moyenne cinq mois à compter du dépôt s’il n’y a pas d’opposition, douze mois dans le cas contraire) ;  
  • l’examen des conditions de protection par l’INPI est plus souple que l’examen effectué à l’international ;  
  • le dépôt français sert de « test » de validité et de disponibilité pour une protection internationale : si l’INPI refuse la marque au motif que les conditions de protection ne sont pas remplies ou s’il existe une marque antérieure opposée à l’enregistrement de la vôtre, ce n’est pas la peine d’envisager un dépôt communautaire ou international !

La publication de la demande de marque intervient dans un délai de six semaines au Bulletin des marques. L’INPI procède ensuite à l’examen des formalités (classification etc.) et de la validité de la marque. En cas de refus préliminaire par l’examinateur, le déposant peut déposer des observations et, le cas échéant, tenter de surmonter un motif absolu de refus par la preuve de l’acquisition du caractère distinctif par l’usage. Parallèlement à l’examen par l’INPI, la publication de la demande de marque ouvre une période de deux mois pendant laquelle la marque peut faire l’objet d’une opposition.  L’opposition est une procédure qui permet au propriétaire d’une marque antérieure de s’opposer à l’enregistrement de la demande de marque, s’il estime que celle-ci porte atteinte à ses droits. C’est le cas lorsque, du fait de l’identité et/ou similitude des signes et des produits ou services, il existe un risque de confusion dans l’esprit du public quant à l’origine commerciale des marques. Une procédure d’opposition peut se révéler très coûteuse… d’où l’intérêt d’effectuer une recherche d’antériorité en amont !

Propos de Sarah Giammatteo @LedByHER

Entrepreneuze, le nouveau webzine sur l’entrepreneuriat féminin.

Entrepreneuze, le nouveau webzine sur l’entrepreneuriat féminin.

En France ceux ne sont pas moins de 100 les sites Internet pour les entrepreneurs classés selon différentes thématiques : la création d’entreprise, l’entrepreneuriat, entreprendre en région, média et magazines, finance et économie… Pourquoi alors en créer un de plus? Bérengère Soyer, fondatrice du webzine Entrepreneuze, le nouveau partenaire de Led by HER, nous explique ses raisons.

Une webzine pour les femmes entrepreneures, ou aborder certaines difficultés avec d’autres femmes.

“Comme beaucoup de jeunes français, Je me suis lancée dans la création d’entreprise après mes études à l’âge de 22 ans. Je n’y connaissais rien et mon entreprise n’a pas fonctionné…” déclare Bérengère. “J’ai donc eu l’idée de créer ce que je n’avais pas trouvé à l’époque: un blog sur le création d’entreprise lorsque l’on est une femme, que l’on a des problématiques liées aux femmes et que l’on souhaite aborder certaines difficultés avec d’autres femmes. Entrepreneuze est donc né. L’idée de transformer ensuite le blog en magazine en ligne professionnel est arrivée comme une évidence.”

La question du potentiel économique que représentent les femmes concerne aussi les hommes.

C’est le parti pris d’Entrepreneuze, webzine née de l’envie de Bérengère d’aller au devant des femmes pour leur dire que OUI, elles sont légitimes à vouloir se lancer ! Tous les articles dans le web magazine sont traités de la manière suivante: que pense t-on quand on est une femme ? Quelles sont les questions que l’on se pose ? Qu’elles peurs avons-nous ? Ainsi on essaie de répondre de la manière la plus exacte en pensant toujours Entrepreneuriat des Femmes ! L’équipe du webzine est constituée de femmes ET d’hommes. Le but est que l’enjeu devient une question de société féminine ET masculine. À ce jour la rédaction est constitué d’une petite dizaine de personnes. Le  comité de rédaction décide des futurs sujets, sous le regards d’un comité éthique qui est là pour conserver l’équilibre et d’un comité communication/événementiel/presse.

Entreprenueze et Led by HER : des âmes soeurs avec la même vision de l’entrepreneuriat.

La prochaine étape pour le web magazine est d’aborder la question de l’éducation des filles et des jeunes femmes dans le monde entier. “C’est une problématique qui me tient particulièrement à coeur puisque sans cela, on ne peut pas envisager le monde entrepreneurial de demain.”, explique Bérengère. En cela, Led By Her correspondait tout à fait à notre vision des choses puisque le but est de construire ou reconstruire les femmes grâce à l’entrepreneuriat. C’est totalement mon état d’esprit. Je suis convaincue que l’entrepreneuriat est une posture de vie. Et que lorsqu’on entreprend on entreprend sa vie. C’est une source d’épanouissement permanent. C’est le meilleur remède à la confiance en soi ! Led By Her et Chiara l’ont tout à fait compris. C’est pour ça que je souhaitais que Chiara soit la marraine de notre magazine. Elle représente tout à fait cette philosophie. Et puis elle est tellement humaine ! Ça c’est important de nos jours.”

Entrepreneuze est dès maintenant partenaire de Led By HER.

Chaque mois, Entrepreneuze nous apportera des conseils sur la création d’entreprise, l’avis des experts, et partagera les portraits des femmes et des hommes créateurs d’entreprise.

Nos réseaux sociaux: Twitter @entrepreneuzeB / Facebook Entrepreneuze / Instagram Entrepreneuze

À propos de Entrepreneuze…

Nous croyons avant tout à l’humain chez Entrepreneuze. Nous croyons en la personne et en ce qu’elle est capable d’accomplir. Nous croyons au fait que tout le monde possède en soi des ressources cachées. C’est pourquoi nous voulons réunir autour des femmes, toutes les personnes qui partagent les mêmes valeurs que nous. Notre baseline n’a pas été choisie au hasard ; Rêvez, Ambitionnez, Réalisez.

  • Nous voyons dans le rêve ; la créativité, l’optimisme et surtout la liberté.
  • Nous voyons dans l’ambition ; la confiance, l’humilité et avant tout le challenge.
  • Enfin, nous voyons dans la réalisation ; l’entraide, la joie et particulièrement l’engagement

Nos convictions fortes nous portent vers notre raison d’être. Nous ne sommes ni un magazine de développement personnel, ni un magazine de management pour cadre. Nos missions sont de développer l’entrepreneuriat des femmes, mentorer, décomplexer, informer, démocratiser, inspirer. Dans une conjoncture où les états et les gouvernements cherchent de nouveaux leviers de croissance, pourquoi passer à côté des richesses que peuvent créer les femmes ? Le potentiel économique qu’elles représentent est en partie le potentiel le moins exploité au monde… Alors oui nous croyons dur comme fer que la bonne marche de notre économie passe avant tout par le soutien aux femmes qui veulent entreprendre. : http://entrepreneuze.com | Contact : hello@entrepreneuze.com Suivez-nous sur Twitter : @EntrepreneuzeB | Instagram et facebook : entrepreneuze

Propos recueillis par Luisa Maschio, Happy Communication Pilote et spoke-person @Led by HER

Le mécénat, un moyen de développer son entreprise.

Le mécénat, un moyen de développer son entreprise.

 

Chaque mois notre partenaire, le webzine Entrepreneuze nous propose les conseils de ses experts pour entreprendre avec succès. Article de Bérengère Soyer.

Tout le monde a déjà entendu parler de mécénat. Mais savez-vous comment cette pratique, de plus en plus répandue, peut participer au développement de votre business, gros ou petit ? Depuis 2003, les avantages fiscaux incitent les entreprises à se lancer dans le mécénat. Cette stratégie de développement est un bel atout en terme d’image, de management, de défiscalisation et de responsabilité sociale. Le mécénat n’est pas réservé qu’aux grosses compagnies. Grande, moyenne, petite, chaque entreprise peut se lancer dans cet axe de développement pour faire prospérer son affaire et y donner du sens.

Qu’est ce que le mécénat ?

En termes juridiques, le mécénat est un « soutien matériel apporté sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une oeuvre ou une personne ». En pratique, il s’agit d’une protection ou d’un soutien financier à une association ou une organisation culturelle, scientifique, solidaire, environnementale ou sportive ET reconnue d’intérêt général. Attention à bien différencier le mécénat du sponsoring (ou parrainage). Le mécénat n’implique pas nécessairement de contrepartie, excepté si vous (mécène) en faite la demande. En aidant à financer une association, celle-ci pourra vous valoriser en vous engageant dans des actions citoyennes. Cela renforcera votre image auprès de vos partenaires, vos clients ou vos collaborateurs. Et cela vous permettra également de valoriser et/ou d’impliquer vos salariés autour d’une cause d’intérêt général.

Quel type de mécénat ?

Il existe d’autres formes que le simple mécénat financier. En effet, votre entreprise peut faire du:

  • Mécénat financier: don en numéraire
  • Mécénat en nature: don de bien immobilisé (véhicule, mobilier, matériel, lieu, marchandises en stock etc.)
  • Mécénat de compétences: prestations de services, mise à disposition de compétences et de savoir-faires issus de l’entreprise

Quels avantages ?

Que vous soyez en société (SARL, EURL, SA, SAS) ou en entreprise individuelle. Que vous soyez soumis à l’impôt sur les sociétés ou à l’impôt sur le revenu (régime d’imposition réel normal ou simplifié). Vous pouvez être mécène d’une association. La seule recommandation est que l’organisation que vous soutenez doit être reconnue d’intérêt général. Ceci afin qu’elle puisse vous délivrer des reçus fiscaux. Sans quoi vous ne pourrez valoriser fiscalement cette démarche.

Ainsi, depuis le 1er août 2003 le soutien que vous apporterez à une oeuvre ou à un organisme reconnu d’intérêt général vous donne droit à une réduction d’impôt égale à 60% du montant des versements dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires hors taxes.

mécènat-entrepreneuzeConcrètement ça vous donne quoi ? Votre entreprise réalise un chiffre d’affaire de 100 000 euros, vous pouvez effectuer un don jusqu’à 500 euros (0,5% du CA) Vous réduirez alors votre impôt de 300 euros. Cette somme peut sembler « infime » sur un chiffre d’affaire total de 100 000 euros. Il n’est pourtant pas négligeable sur les premières années d’activité. Puis, plus votre chiffre d’affaire augmentera année après année et plus votre don pourra être important. Ce qui réduira considérablement votre impôt sur le revenu ou sur la société par la suite. Pensez à vous renseigner auprès de votre comptable afin qu’il/elle vous guide dans cette démarche.

Pour plus de renseignements, visitez le lien: www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/mecenat_brochure_pratique.pdf

Par Bérengère Soyer, Crédit photos Pixabay

Retrouvez tous les articles de Enterepreneuze 

CALL FOR EXPERT : LA PLATEFORME FOUNDHERLAB

CALL FOR EXPERT : LA PLATEFORME FOUNDHERLAB


CALL FOR EXPERT ! LA PLATEFORME FoundHERlab RECHERCHE DES EXPERTS BÉNÉVOLES POUR SOUTENIR L’ENTREPRENEURIAT FÉMININ.

Vous êtes un expert en communication ou marketing, en comptabilité, business development ou développement personnel ? Vous avez envie de contribuer à monter des projets entrepreneuriaux ? Vous souhaitez donner un coup de boost à l’entrepreneuriat féminin en France?

Rejoignez FoundHERlab, la plateforme digitale gratuite de Led by HER lancée en partenariat avec CAPGEMINI France.

Continue Reading

Simple Share Buttons
Simple Share Buttons